Symptômes de la maladie de Parkinson

113
Symptômes de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est généralement caractérisée par ses symptômes moteurs. Mais de nombreuses personnes subissent d’autres changements qui ne sont souvent pas identifiés comme des symptômes de la maladie. Ceux-ci sont connus sous le nom de symptômes non moteurs et ne sont souvent pas traités. Vous trouverez ci-dessous des informations décrivant les deux types de symptômes, comment identifier les symptômes dont vous ne réalisez peut-être pas qu’ils sont liés à la maladie de Parkinson et comment les gérer.

Les symptômes moteurs

La maladie de Parkinson soit souvent caractérisée par :

  • De la lenteur à exécuter des mouvements
  • De la rigidité
  • Des tremblements
  • De l’instabilité posturale

Les symptômes non moteurs

Les symptômes non moteurs peuvent avoir un impact sur votre qualité de vie et on peut les observer même avant l’apparition des symptômes moteurs. Vous ne réalisez peut-être pas que compte que ces symptômes sont reliés à la maladie de Parkinson. Par conséquent, ils ne sont pas traités.

La dépression peut être un symptôme précoce de la maladie de Parkinson

La dépression est l’un des symptômes non moteurs les plus courants de la maladie de Parkinson. Jusqu’à 50 % des personnes atteintes de cette maladie éprouvent des symptômes de dépression clinique à un moment donné. En fait, elle peut débuter jusqu’à dix ans ou plus avant la manifestation des symptômes moteurs de la maladie.

N’oubliez pas que la dépression clinique et l’anxiété sont sous-diagnostiquées chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et que ce sont des symptômes de votre maladie. Les chercheurs croient que la dépression et l’anxiété associées à la maladie de Parkinson peuvent être causées par les changements physiques et chimiques dans les zones du cerveau qui affectent l’humeur ainsi que le mouvement. Ces changements sont causés par la maladie elle-même.

Voici quelques suggestions pour aider à identifier la dépression dans la maladie de Parkinson :

  • Mentionnez les changements d’humeur à votre médecin s’il ne vous pose pas de questions sur ces conditions.
  • Utilisez l’échelle de la dépression gériatrique — 15 (disponible seulement en Anglais) de Parkinson Canada pour consigner vos sentiments de façon à pouvoir discuter de vos symptômes avec votre médecin. 
54321
(0 votes. Average 0 of 5)
Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *