Comment se déroule une coloscopie ?

414
Comment se déroule une coloscopie ?

La coloscopie consiste, grâce à un endoscope souple, à observer l’intérieur d’une partie des intestins et, si besoin, à faire des biopsies et un traitement. Elle nécessite une préparation spécifique du tube digestif, puis une hospitalisation de quelques heures.

QU’EST-CE QUE LA COLOSCOPIE ?

La coloscopie est l’observation de l’intérieur du rectum, du gros intestin (côlon) et de l’extrémité finale de l’intestin grêle.

Cet examen est fait, par un gastro-entérologue, grâce à un endoscope introduit par l’anus. L’endoscope est un tube souple muni d’une petite caméra, d’une lampe et, si besoin, d’instruments chirurgicaux passant par le canal de l’endoscope.

Cet instrument permet :

  • d’observer la paroi interne de l’intestin à la recherche d’anomalies ;
  • d’effectuer des prélèvements si nécessaire (réalisation de biopsies) ;
  • de procéder à des soins comme l’ablation de polypes du colon ou la coagulation de petites lésions des vaisseaux sanguins.

La coloscopie est l’examen de référence pour le diagnostic des maladies du côlon (polypes du coloncancer colorectalmaladie de Crohnrectocolite hémorragique…) 

Elle est prescrite :

BIEN SE PRÉPARER AVANT UNE COLOSCOPIE

La coloscopie est réalisée sous anesthésie générale ou sédation (anesthésie légère). C’est pourquoi une consultation auprès d’un médecin anesthésiste est obligatoire, huit à dix jours avant l’examen. N’oubliez pas de lui signaler vos traitements en cours, vos allergies, vos problèmes de santé, etc.

Lors de la coloscopie, le médecin gastro-entérologue observe en détail différentes parties de l’intestin. Ces derniers doivent donc être parfaitement propres, sans aucune matière fécale. C’est pourquoi le médecin vous demande de suivre un régime sans fibres alimentaires (dit « sans résidu »), en général la veille et parfois dès l’avant-veille de l’examen. Dans ce cadre, certains plats sont à proscrire (légumes, crudités, salade, laitages, fruits), et vos repas se limitent à quelques types d’aliments :

  • bouillons sans légumes ;
  • pâtes et riz non complets ;
  • pommes de terre ;
  • viande ;
  • poisson.

Pour pouvoir respecter ce régime, il est préférable de reporter tout déplacement professionnel ou d’agrément durant les jours concernés.

Pour terminer de nettoyer vos intestins, votre médecin vous prescrit un liquide de préparation de l’intestin. Il s’agit d’un produit à ingérer en une à deux fois, la veille et/ou quelques heures avant l’examen, selon la prescription. Ce médicament très laxatif provoque rapidement une diarrhée très importante, sans douleurs abdominales.

Enfin, le jour de la coloscopie, prenez une douche et arrivez à jeun. Pour cela, ne prenez ni alimentation, ni boisson, ni médicament, à partir de l’heure fixée par l’anesthésiste (en général, six heures avant l’examen pour les aliments solides et trois heures pour les liquides). Il vous est également demandé de ne pas fumer durant ce laps de temps (le tabac augmente les sécrétions gastriques).

Suivez bien les consignes qui vous sont données.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)