Lutter contre les poux

275
Lutter contre les poux

Poux : comment s’en débarrasser ?

Pour se débarrasser des poux, il est indispensable de suivre un traitement local. Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien. Des mesures d’hygiène complémentaires sont nécessaires. Si vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse bien de poux ou en cas d’échec du traitement, consultez votre médecin.

QUE FAIRE EN CAS DE POUX DE TÊTE ?

Quelques mesures d’hygiène sont nécessaires en complément du traitement des poux.

Se débarrasser des poux de tête grâce à un produit anti-poux

Il est possible de venir à bout des poux de tête en appliquant des produits locaux sur le cuir chevelu et en suivant certaines mesures d’hygiène.

Seules les personnes réellement infestées doivent être traitées. Le traitement n’est jamais préventif.

Quel produit anti-poux choisir ?

Les produits de parapharmacie asphyxiants sont des silicones liquides préparées dans un solvant volatile. Ils sont inflammables. Ils agissent mécaniquement en étouffant poux et lentes : ils les asphyxient en obturant les orifices par lesquels ils respirent.

Ils sont efficaces en une seule application de 15 minutes. L’avantage est qu’ils n’entraînent pas de résistance (contrairement aux produits insecticides) et ne sont pas toxiques, ce qui explique qu’ils ont peu à peu supplanté les insecticides à base de pyréthrine.

Les produits asphyxiants sont à base de diméticone (huile de silicone).

D’autres substances sont proposées pour éliminer les poux et les lentes en les engluant ou en obstruant leurs orifices respiratoires : oxyphthirine, myristate d’isopropyle, huile de paraffine, huile de coco, etc. Leur efficacité est moins bien évaluée que celle de la diméticone.

Des produits capillaires (shampoing, lotions) peuvent être utilisés en complément, mais jamais comme traitement. Ils aident à décoller les lentes et peuvent contenir des répulsifs.

Les huiles essentielles n’ont pas fait la preuve de leur efficacité et peuvent être responsables d’allergie. Leur usage est contre-indiqué chez les enfants et les femmes enceintes.

Les produits anti-poux existent sous différentes formes : lotion, solution ou mousse (sans rinçage) en spray. Si la personne touchée est asthmatique, privilégiez les lotions et évitez les sprays.

Le mode d’emploi des produits anti-poux

Avant toute chose, commencez par lire la notice du produit et respectez rigoureusement les contre-indications, les précautions et modalités d’emploi et la durée d’application.

Tous les produits anti-poux sont à appliquer sur cheveux secs. Après un temps de pose (indiqué sur la notice), lavez les cheveux avec de l’eau et du shampoing doux, puis peignez-les avec un peigne à poux (vendu en pharmacie). Enfin séchez les cheveux à l’air chaud, à l’aide d’un sèche-cheveux.

Gardez ces produits hors de la portée des enfants en raison du risque d’ingestion et d’intoxication ; il est d’ailleurs conseillé de les ranger dans l’armoire à pharmacie. Veillez à ce que ces produits ne puissent être ouverts, ingérés ou utilisés par les enfants.

Sept à dix jours plus tard, il est indispensable de procéder à une seconde application. Cette étape permet de tuer les poux nés des lentes qui étaient vivantes lors de la première utilisation.

Deux jours après la seconde application, vous devez bien contrôler la zone traitée. Si des poux sont toujours présents, recommencez un deuxième traitement en respectant les deux applications.

Si les poux persistent malgré les deux traitements bien conduits, consultez votre médecin. Lui seul peut vous indiquer la marche à suivre.

Le traitement anti-poux et démangeaisons

Les démangeaisons peuvent durer plusieurs jours après le traitement anti-poux : cela ne signifie pas nécessairement que celui-ci n’a pas fonctionné.

Si vous ou votre enfant ressentez des effets secondaires, parlez-en à votre pharmacien.

La surveillance après le traitement contre les poux

À la fin du traitement, surveillez régulièrement la chevelure de votre enfant pour vous assurer de la disparition des poux et lentes. Une fois débarrassé de ses poux et guéri, votre enfant peut être à nouveau contaminé car il n’est pas immunisé comme après une maladie virale par exemple.

Chez les bébés, mieux vaut utiliser un peigne à poux

Les produits peuvent être toxiques chez les bébés. Mieux vaut alors utiliser la méthode dite du « bug busting ». Cette méthode consiste à peigner les cheveux mouillés, enduits de démêlant ou d’huile (comme l’huile d’olive), avec un peigne à poux, tous les jours pendant deux semaines.

Mesures complémentaires en cas de poux de tête

Le peigne anti-poux

En complément de l’utilisation d’un produit anti-poux, l’usage du peigne anti-poux est recommandée.

Préférez un peigne en métal à dents fines et serrées plutôt que les peignes en plastique peu solides. Peignez soigneusement et longuement pendant 30 minutes les cheveux mouillés et démêlés, 3 fois puis 2 fois par jour, en allant du cuir chevelu à l’ extrémité du cheveu. Ce traitement peut être prolongé durant 3 semaines. Entre chaque passage du peigne, nettoyez ce dernier sur un papier jetable.

Utilisé seul, le peigne anti poux n’est efficace que dans 50 % des cas.

Attention aux vêtements et objets infestés par les poux

Lavez les taies d’oreiller ainsi que les bonnets, écharpes, et autres vêtements en contact avec le cuir chevelu ou le cou, en machine à une température supérieure à 50 °C.

Les objets qui ne peuvent être lavés à cette température, tels que les peignes ou les brosses, peuvent être trempés dans une solution insecticide pendant 5 à 10 minutes. Attendez ensuite 3 jours avant de les réutiliser.

Les vêtements fragiles peuvent être :

  • placés dans un sac plastique fermé pendant trois jours ;
  • ou désinfectés avec une poudre insecticide anti-poux (sauf chez les femmes enceintes) ou un aérosol. Prenez alors soin de bien lire la notice du produit et respectez les conseils d’utilisation.
54321
(0 votes. Average 0 of 5)