L'épidémie continue

719
L'épidémie continue

Comme chaque semaine, nous revenons vers vous afin de vous informer de la situation en termes de propagation de la COVID-19 sur notre territoire.

Les données que l’on vous partage

La semaine dernière (du 19 au 24 octobre) les laboratoires du Golfe ont testé 2437 personnes (-137 par rapport à la semaine précédente) avec un taux moyen de cas positif de 13,87 % (+1,01) soit environ 338 personnes (+7). 
 

Urgences et hôpitaux : qu’en est-il ?

  • L’Hôpital de Fréjus compte 45(+14) patients COVID+ dont 6(+1) en service de réanimation.
  • Le Pôle de Gassin consacre désormais 6 lits dédiés à des cas de COVID ne nécessitant pas un service de pneumologie.

    Dans le Var

    Voici quelques chiffres pour situer notre département par rapport à la région et à la situation nationale (Point ARS du 28 Octobre joint à la présente) :

    • Le Taux de positivité national est de 20,7 % (+2,2), celui de PACA de 20,1% (+1,8), celui du var de 17,7% (+0,7) ;
    • Le Taux d’incidence est lui de 441(+60) en France, pour 470(+61) en PACA et 461 (+72) dans le Var ;
    • Il y a 1685(+430) Hospitalisations dont 393 (+89) en réanimation dans la région PACA et 244(+110) hospitalisations dont 47(+14) en réanimation dans le Var.

Tests antigéniques (Fiche de synthèse jointe)

Les tests antigéniques sont actuellement utilisés pour les patients et les salariés des EHPADs du Territoire et de la Clinique Psychiatrique;

Les Pharmaciens, Médecins et IDE peuvent potentiellement les réaliser également,

Cependant :

  • Le logiciel permettant d’enregistrer les résultats pour en informer les autorités de tutelle, pour les tests effectués par ces professionnels de santé, ne sera disponible qu’a partir de mi-novembre ;

  • Selon l’arrêté paru au JO le 17 octobre les tests ne peuvent être effectués sur des personnes symptomatiques que si le délai pour obtenir un test RT-PCR est supérieur à 48H. Hors, aujourd’hui, les laboratoires du Golfe assurent être de nouveau en capacité de respecter ce délai.

  • Pour les asymptomatiques, les professionnels de santé sont autorisés à effectuer le test quel que soit les délais des laboratoires d’analyse. Cependant d’après les pharmaciens biologistes que nous avons interrogés sur le sujet, le test étant moins fiable que le RT-PCR et le patient porteur d’une charge virale moins importante, le risque d’un résultat négatif sur des personnes infectées est possible.

  • Enfin, nous restons dans l’attente d’un arrêté préfectoral autorisant les IDE et les médecins à effectuer les tests dans les pharmacies.


 

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et nous informer de vos besoins.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)
Leave a reply