Trousse de secours : que doit-elle contenir ?

44
Trousse de secours : que doit-elle contenir ?

À la maison, en voyage, pendant une activité sportive ou au travail, les accidents de la vie courante sont nombreux et fréquents. Compacte et facile à transporter, la trousse de secours contient tout le matériel nécessaire pour soigner les blessures légères et pour prodiguer les premiers soins en attendant l’arrivée des secours d’urgence. Indispensable, elle vous permet de réagir efficacement en cas d’accident.

Alors comment s’équiper ? Que doit contenir une trousse de secours à la maison ? Et comment apprendre à utiliser le matériel qu’elle contient ?

À quoi sert une trousse de secours ?

Vous venez de vous blesser chez vous, avec un outil de bricolage ? Votre enfant a fait une mauvaise chute sur son terrain de foot ? Votre collaborateur vient de s’évanouir devant vos yeux ? Au quotidien, nous pouvons tous être témoins ou souffrir de blessures plus ou moins graves, quel que soit notre âge, notre profession et notre rythme de vie. À la maison, sur un terrain de jeu, en vacances ou au bureau, un accident peut survenir dans n’importe quel contexte.

Disposer d’une trousse de secours vous permet de pouvoir réagir rapidement et efficacement face à n’importe quel type de lésion ou de blessure, et de porter secours à autrui en urgence. Indispensable pour réaliser certains gestes de premiers secours, elle contient en effet du matériel adapté et des produits de premiers soins. En général, ce matériel de secours vous permet de traiter des blessures légères ou des brûlures superficielles, de comprimer une blessure plus sérieuse ou une hémorragie en attendant l’arrivée des secours, ou encore de faire face à une hypothermie ou à une crise d’hypoglycémie.

Pour être certain de disposer d’un matériel de qualité, le kit de secours doit être conservé dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Vérifiez régulièrement les dates de péremption éventuelles et l’état général de votre matériel de secours. Optez de préférence pour une trousse de secours à la fois légère, solide et facile à transporter.

Que doit-elle contenir ?

Avant de vous lancer dans l’achat de votre trousse de secours, réfléchissez à vos besoins et à son usage futur. En effet, vous n’aurez pas besoin du même kit de secours à la maison, dans votre voiture ou en voyage. Proposés en plusieurs modèles, matières et formats, ils s’adaptent à l’environnement à équiper.

À la maison

Le kit de secours à la maison doit être mis hors de portée des enfants, mais rester accessible. Il peut par exemple être conservé dans la salle de bain, dans l’armoire à pharmacie (ou dans une simple armoire de rangement, mais en hauteur).

Permettant de réagir efficacement face aux principaux risques et accidents du quotidien, elle comprend en général :

·         les numéros de téléphone des services de secours d’urgence (pompiers, SAMU, centre anti-poison régional) ;

·         les numéros de téléphone de parents, d’amis ou de voisins pouvant apporter leur aide en cas de besoin (lignes personnelles et professionnelles) ;

·         un guide de secourisme ;

·         des gants jetables sans latex et un équipement de protection (masque de protection par exemple) : ils permettent de réaliser les soins de premiers secours sans risque ;

·         un thermomètre ;

·         des ciseaux, une pince à épiler et des épingles de sûreté ;

·         une boîte de compresses stériles : proposés en plusieurs tailles, ces carrés permettent de réaliser des pansements pour couvrir des plaies ;

·         du ruban adhésif (sparadrap) : pour fixer un bandage ou une compresse ;

·         des bandes en rouleau (maille extensible) et des bandages triangulaires : pour réaliser des bandages et maintenir les pansements en place ;

·         des pansements adhésifs de plusieurs tailles et des pansements oculaires ;

·         des compresses froides instantanées ;

·         un coussin hémostatique d’urgence (pansement compressif stérile) : pour stopper les hémorragies sérieuses, en attendant l’arrivée des secours ;

·         une couverture de survie : pour protéger la victime du froid (la partie dorée est placée à l’extérieur), ou pour l’isoler de la chaleur (la partie argentée est placée à l’extérieur).

Limités au strict nécessaire, les produits à prévoir sont les suivants :

·         un flacon d’antiseptique (savon ou compresse antiseptique) : pour désinfecter les plaies superficielles ;

·         de l’hydrogel spécial brûlures ;

·         du sérum physiologique : pour nettoyer les plaies ou les yeux.

Leur contenu doit évidemment être adapté en fonction de la composition de votre foyer (nombre et âge des habitants), ainsi que de l’état de santé de chacun des membres de la famille.

Pour partir en voyage

En voyage, la taille de la trousse de premiers secours est parfois limitée. En plus des éventuels traitements médicaux pris par les membres de la famille, elle doit être adaptée à la destination et la saison, et contenir au minimum :

·         les carnets de vaccination de toute la famille ;

·         la carte européenne d’assurance maladie ;

·         un thermomètre ;

·         une boîte de compresses stériles ;

·         du ruban adhésif (sparadrap) ;

·         des bandes en rouleau (maille élastique) ;

·         un coussin hémostatique d’urgence ;

·         de l’aspirine et du paracétamol ;

·         des médicaments contre le mal des transports ;

·         des médicaments contre les maux de ventre (tourista, diarrhées, constipation) ;

 

·         des compresses (ou sachets) antiseptiques.

 

*Droits d’auteur : Croix-Rouge https://www.croix-rouge.fr/mentions-legales

 

 

54321
(0 votes. Average 0 of 5)