Comprendre les troubles anxieux de l’adulte (anxiété grave)

219
Comprendre les troubles anxieux de l’adulte (anxiété grave)

Les troubles anxieux constituent une maladie psychique fréquente qui s’exprime sous diverses formes (anxiété généralisée, phobies, trouble panique…) et perturbe fortement la vie quotidienne. De nombreux facteurs psychologiques, biologiques et environnementaux peuvent favoriser leur survenue.

QUE SONT LES TROUBLES ANXIEUX (OU ANXIÉTÉ GRAVE) ?

Une personne souffre de troubles anxieux, lorsqu’elle ressent une anxiété qui :

  • se répète ;
  • s’installe dans la durée ;
  • survient sans lien avec un danger ou une menace réelle ;
  • crée une souffrance telle qu’elle perturbe durablement sa vie quotidienne.

Les troubles anxieux sont différents de la peur et de l’anxiété passagères :

  • une peur passagère est une réaction normale face à une situation stressante comme un examen, un entretien d’embauche ou tout autre évènement auquel il faut faire face.
  • l’anxiété souvent appelée « angoisse » est une réaction excessive mais passagère à une situation ressentie comme une menace. Elle est vécue comme une appréhension douloureuse à un danger qu’il soit précis ou mal identifié.

Les troubles anxieux sont chroniques, s’expriment de façon différente selon les personnes et sont regroupés en diverses maladies.

L’anxiété généralisée ou trouble anxieux généralisé

Elle associe :

  • un état d’inquiétude constant, difficilement contrôlable et durable (plus de 6 mois), concernant au moins deux thèmes différents (travail, argent, santé, avenir…) La personne est en état d’anxiété et de craintes quasi permanent et ses inquiétudes sont disproportionnées par rapport à la réalité des risques. Elle est en état de vigilance extrême vis-à-vis de son entourage et de son environnement ;
  • différents symptômes physiques (maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, insomnies, sueurs, palpitations…).

Le trouble panique

Le trouble panique est un trouble anxieux caractérisé par la répétition d’attaques de panique et par la peur de leur survenue.

Il correspond donc à l’association de deux phénomènes :

  • d’une part, la répétition d’attaques de panique (ou crises d’angoisse aiguë), plus ou moins fréquentes et de survenue imprévisible ;
  • d’autre part, la crainte par anticipation d’une nouvelle attaque de panique (autrement dit “la peur d’avoir peur”).

La phobie sociale

L’anxiété est liée au regard d’autrui, qu’il s’agisse d’une seule personne ou d’un groupe. Elle est présente par anticipation, avant même que la personne soit exposée au regard d’une autre personne.

La phobie sociale se traduit par une crainte des rapports sociaux, une appréhension des situations de compétition, la peur d’être regardé(e) ou d’agir sous le regard et le jugement d’autrui.

La personne redoute de prendre la parole en public, de travailler, d’écrire… sous le regard d’autrui. Elle a peur de rougir en public, de trembler, de perdre ses moyens, de ne plus pouvoir s’exprimer, exécuter les bons gestes…)

La phobie spécifique

Elle est caractérisée par une peur intense, irraisonnée déclenchée par :

  • un objet ou un élément naturel (obscurité, orage, sang…) ;
  • un animal (peur déclenchée à la vue d’une araignée ou arachnophobie, d’un serpent, d’une souris…) ;
  • ou une situation (être en hauteur, être enfermé(e) ou claustrophobie, se trouver dans un lieu public ou agoraphobie…).
54321
(0 votes. Average 0 of 5)